The boy

N’hésitez pas à nous donner vos avis sur l’article et sur le film !

Notation

Genre : épouvante / horreur

Durée : 1H37

Scénario :★★★☆☆

Casting : ★☆☆☆

Jeu d’acteur :

Décors : ★☆

Musique : ★☆

The boy ouverture artcle

Un film du réalisateur de « devil inside » Willian Brent Bell, des musiques de Bear McCreary le directeur musical du film « The Forest » et des séries « marvel les agents du shield » « constantine » et « walking dead » me laissait un peu sceptique tant l’histoire de poupée me faisait penser à « Annabelle » … J’avais peur de voir une pâle copie de ce film … ! De plus le casting me laissait de marbre … Mis à part la présence de Lauren Cohan, qui dira forcément quelque chose aux aficionados de « walking dead » et « supernatural » ! Malgré cela nous nous sommes laissé tenter et on vous raconte tout.

Mais qu’est-ce que ça raconte (sans spoil) ?

Une jeune américaine saisit l’opportunité que lui offre une annonce de babysitting en Angleterre pour s’éloigner de sa vie mouvementée et fuir un passé douloureux. Lorsqu’elle arrive à la maison (ou plutôt l’immense et magnifique manoir anglais) elle rencontre les parents de l’enfant qu’elle devra garder pendant quelques mois … La mère l’emmène alors voir son fils Brahms qui, en réalité, s’avère être une poupée de porcelaine...! Je vous laisse imaginer l’air dubitatif de la jeune femme qui croit en premier lieu à une farce absurde ! Mais voyant le couple rester des plus sérieux elle ne dit rien et entre dans leur jeu… ! Qui dirait non à des mois de tranquillité dans un manoir au cœur de la campagne anglaise tous frais payés et à garder une simple (?) poupée qui prend certainement moins de place qu’un véritable enfant ? Mais au fur et à mesure, des événements étranges viennent à se produire dans la demeure .. est-ce dû au fait que la baby-sitter n’a pas respecté les règles, dictées par la mère, pour le « bien-être de Brahms » ? Ou seulement à la psychose qu’engendrerait chez toute personne normale une situation similaire tant pour la solitude et l’austérité du lieu que pour l’étrangeté du travail … ?!

STOP!! Toi qui ne veux pas être spoilé arrêtes ton chemin ici!

boy_092_df-10870r_rgb-620x400

Pourquoi on a aimé ?

Les personnages qui nous sont présentés sont attachants ! En effet, si au début on a peur de cette poupée au visage angélique on finit par l’apprécier autant que le personnage principal. Cette dernière a d’ailleurs une histoire touchante, un passé trouble qui la rattrape  mais qu’elle fait tout pour surpasser. Le couple que forment les parents de Brahms est émouvant, à la fois aimant et dépassé par ce que leur fait subir leur fils … ils choisissent d’abandonner leurs efforts au bout de tant d’années et décident de se suicider ensemble. On suit aussi le personnage qu’incarne Rupert Evans (aussi présent dans « Hellboy »), un livreur, il est celui qui est le plus proche de la famille… et est le premier que rencontre le personnage principal, ils tisseront d’ailleurs des liens forts tous les deux. Mais méfiez-vous dans ce film les apparences sont trompeuses et chaque chose plus compliquée qu’il n’y parait…! Alors laissez-moi vous expliquer une facette de cette histoire qui, à mon goût, est plutôt bien ficelée !

Pour les plus téméraires qui sont arrivés jusqu’ici malgré le spoil, c’est maintenant votre dernière chance d’arrêter de lire, car les choses sérieuses vont commencer !

 Il se trouve que le couple a bien eu un petit garçon nommé Brahms mais celui-ci est déclaré mort depuis ses 8 ans. Il serait décédé dans l’incendie qui a prit dans le manoir juste après l’assassinat d’une de ses amies lors de sa fête d’anniversaire. En réalité (TADATATAAAAAM) celui-ci est toujours là, vivant et se déplaçant dans les murs de la maison aménagés par ses parents . Ainsi les habitants des lieux doivent se soumettre aux 10 règles que celui-ci a fixé: Aucun invité Ne jamais laisser Brahms seul Conserver les restes dans le freezer Ne jamais couvrir la tête de Brahms Lire une histoire avant de dormir Mettre de la musique classique à un volume élevé  Nettoyer les pièges à rats Seul Malcom a le droit d’apporter les livraisons – Ne pas sortir Brahms du domaine Faire le bisou avant de dormir…! Et étant donné qu’il est très possessif et capricieux vous comprendrez aisément que ses parents aient pris une décision aussi radicale que de mettre fin à leurs jours…

Pour finir, j’aimerais ajouter que ce qui nous a aussi fait aimer ce film ce sont ses décors particulièrement impressionnants car le réalisateur a fait le choix de filmer deux manoirs différents selon les scènes, afin de faire ressortir l‘immensité du lieu. De plus la musique de l’excellent Bear McCreary nous immerge totalement dans l’ambiance glauque à souhait de ce film.

the-boy-trailer-1

Pourquoi on est resté sceptique ?

Malgré l’aspect psychologique des personnages très bien rendu nous n’avons pas pu apprécier la psychologie du Brahms adulte … En effet, durant la première heure du film on nous fait croire à des phénomènes paranormaux, on a peur, on angoisse …. et BAM, révélation, il est vivant et HOP se met à tuer tout le monde pour protéger la baby-sitter et la garder à ses côtés … Mais cette révélation est tellement mal amenée .. on a pas le temps d’apprécier qu’on nous balance en une fraction de seconde que Brahms est vivant … et à peine a-t-on compris ce qu’il se passait que le générique de fin défile sous nos yeux …  Nous avons été déçu .. on nous l’a vendu comme un film d’horreur mais il n’en est rien, c’est un film d’angoisse à la Hitchcock se terminant sur une pointe de thriller… ! Et en cela il est génial mais il n’est certainement pas un film d’horreur … ! J’aurais souhaité un premier film où l’on nous balance dans cet univers sombre, où l’on s’attache aux personnages, à leur psychologie, au point d’avoir l’impression de les connaitre, où l’on nous plonge dans le paranormal sans nous donner de réelles réponses ! Puis avoir une suite qui nous révélerait l’existence de ce Brahms adulte vivant de les murs du manoir, nous pourrions ainsi apprécier de creuser un peu pour comprendre ce qu’il se passe dans sa petite caboche (et à mon avis il doit s’en passer des choses …. )

Autre chose ?

La fin est assez énigmatique et nous fait présager une éventuelle suite, et qui sait mes espoirs énoncés au dessus se réaliseront peut-être !? J’avoue être impatiente car j’ai adoré ce film !

The_Boy

Et un conseil, regardez sous vos lits avant de dormir et méfiez-vous des grattements dans vos murs … !

 Vous avez aimé l’article ?

2 réflexions sur “The boy

  1. Silveratoune dit :

    Tiens ça me rappelle le Village (j’ai pas lu la partie spoil :p) avec le côté « tu crois que ça va être du fantastique » et en fait non c’est juste les parents qui sont de gros cas sociaux. J’aime bien ce genre de truc… Je vais le rajouter à ma liste de films à voir 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s